Fiche métier : Ingénieur Electricité Instrumentation Automatisme (EIA)

Un ingénieur EIA ou ingénieur Electricité/Instrumentation/Automatisme est un professionnel spécialisé  dans la conception, l’application et la maintenance des systèmes industriels électriques, d’instrumentation et d’automatisme. Hautement qualifié bon nombre d’entreprises souhaite à le recruter. Mais pour quel rôle ? Quelles sont ses missions, son salaire ? Quelles sont ses compétences ? Retrouvez toutes ces informations ici. 

Quel est le rôle d’un ingénieur EIA ? 

Dans une entreprise ou un gouvernement, un ingénieur Electricité, Instrumentation et Automatisme est chargé de résoudre les problèmes techniques complexes. Son rôle consiste à analyser les impacts environnementaux des projets et proposer des solutions durables. En bref, il est le responsable de toute automatisation et mécanisation d’une entreprise en vue d’améliorer les processus industriels. Besoin d’un ingénieur EIA ultra compétent ? Il suffit de visiter ce lien

Lire également : Metalock Engineering : Leader mondial en rectification et réparation de vilebrequins

Les missions d’un Ingénieur Electricité Instrumentation Automatisme

Les missions d’un ingénieur EIA au sein d’une organisation sont multiples et diversifiés. Pour chaque système électrique, d’instrumentation et d’automatisme de son client, il est en charge de leur : 

  • Conception et développement
  • Installation
  • Programmation 
  • Essai et mise en service
  • Maintenance préventive et corrective

Dès lors, selon l’entreprise qui l’emploie, il peut gérer divers projets tels les appareils de contrôle, de surveillance ou de commande. 

A lire aussi : Le cloud computing : les meilleures solutions pour les entreprises

Les qualités requises

Pour exercer le métier, des qualités humaines comme la curiosité, la rigueur et l’ambition sont indispensables. Le candidat idéal devrait aussi faire preuve d’un bon relationnel, d’un fort esprit analytique et d’un goût pour le travail en équipe. Etre un bon communicant et un bon pédagogue est aussi utile dans l’exercice de sa fonction. 

Quelles compétences pour devenir un excellent ingénieur EIA ?

Pour travailler en tant qu’ingénieur EIA, des connaissances techniques pluridisciplinaires sont revendiquées. Puis, il est important d’avoir de fortes compétences d’analyse et de compréhension des systèmes industriels. Des savoirs de programmeur sont également privilégiés. 

Le salaire d’un ingénieur EIA

Même en tant que débutant, un EIA gagne en moyenne 3 000 à 5000 € bruts par mois. Ce salaire tombe déjà au-dessus de la moyenne et peut encore varier selon la taille de l’entreprise, son secteur et son lieu d’affectation. Avec de solides expériences, le professionnel acquiert ensuite un salaire élevé pouvant atteindre les 4 500 € brut mensuel. Pour certains employeurs, ce montant s’additionne encore par des primes variées.

Qui ont besoin d’un ingénieur Electricité  Instrumentation Automatisme ? 

La plupart des secteurs d’activités ont besoin d’un ingénieur EIA, rien qu’à citer l’énergie, le nucléaire, l’automobile et l’industrie. En plus, il peut vite évoluer vers des postes plus graduels comme chef de département technique, consultant, responsable de projet, etc. 

En conclusion, la profession d’ingénieur EIA est une fonction à hautes responsabilités. Etant un expert rare sur le marché, il est très difficile à trouver. Pourtant, grâce à ses compétences transversales utiles à de nombreux secteurs d’activités, ce professionnel est extrêmement recherché. Bien qu’il soit destiné aux spécialistes de l’informatique industrielle, ce métier est aujourd’hui très tentant. Pas seulement pour son salaire hyper attractif, mais aussi pour ses perspectives d’évolutions de carrière.