Quelles est la différence entre le B2B et le B2C ?

Que ce soit en Business to Business (B2B) ou en Business to Consumer (B2C), le marketing garde toujours ses principes de base qui sont la planification stratégique et l’étude du marché. Les techniques à mettre en place varient par contre d’une catégorie à l’autre. 

Pour cause, elles doivent prendre en compte les particularités du type d’échange commercial auquel elles s’appliquent. Quelles sont alors les différences à faire entre le Business to Business et le Business to Consumer ?

A voir aussi : Conseils pour la création d'une entreprise ou d’un projet

Marketing B2B et B2C : des cibles totalement différentes

Le marketing B2B concerne, par définition, les échanges commerciaux effectués avec une autre entreprise. Le marketing B2C en revanche constitue des échanges commerciaux réalisés avec une clientèle de particuliers. Ces deux types de marketing ont donc des cibles différentes. Le site administratione-entreprise.com vous donne plus de détails.

Dans le cas du Business to Business, les cibles sont en nombre réduit. Elles sont tout de même spécialisées. En ce qui concerne le Business to Consumer par contre, c’est tout l’inverse. La cible est large, cependant elle ne présente pas une expertise particulièrement prononcée.

A découvrir également : Comment organiser un séminaire d’entreprise ?

Les entreprises ciblées en B2B, à priori mieux informés que le particulier, font auprès d’experts un travail de recherche important. Celui-ci consiste à analyser les besoins et à rechercher des solutions adéquates.

La stratégie marketing qui fournit les informations en B2B est beaucoup plus travaillée et pointue qu’en B2C. Cela s’explique par le fait que les clients sont, en général, moins informés au sujet des produits ou solutions proposées dans le second modèle. La simplicité dans le langage y est donc prisée.

Une stratégie marketing plus complexe et rationnelle en B2B qu’en B2C

Les stratégies mises en place en marketing B2B sont affinées pour convaincre les personnes aux attentes et aux caractéristiques différentes :

  • Acheteur ;
  • Client de l’acheteur ;
  • Experts auxquels l’entreprise cliente demande conseil.

Le marketing B2B apparaît en ce sens comme beaucoup plus complexe que le B2C. Son cycle d’achat est également plus long qu’en Business to Consumer. 

Le B2C met un point d’honneur en ce qui concerne le client, le considérant comme la seule personne à convaincre. Ainsi en dépit des facteurs extérieurs propres à celui-ci, il faudra qu’il accomplisse l’action voulue.

Le client en B2C est aussi considéré comme moins rationnel dans ses choix que les clients en B2B. Ce dernier doit en effet justifier ses acquisitions auprès des autres pôles de la société ou de sa hiérarchie. La plupart du temps, les contrats pour un achat B2B sont beaucoup plus longs qu’en B2C, compte tenu du processus de réflexion nettement plus important. 

En résumé, le premier point de différence à identifier entre Business to Business et Business to Consumer est la cible de chaque marketing. Une autre différence concerne la complexité des stratégies marketing B2B par rapport à celles en B2C.